Les légumes en cuisine

La verveine citronnelle, un petit arbuste rempli d’arômes

La verveine citronnelle, un petit arbuste rempli d’arômes

Les légumes en cuisine
La verveine citronnelle ne demande pas beaucoup d'entretien. La placer au soleil, abritée du froid et des intempéries, et tout va bien. Elle pousse à merveille ! Son avantage ne réside pourtant pas là mais bien dans tous les bienfaits qu'elle apporte. La verveine citronnelle, un petit arbuste rempli d'arômes Lorsque le climat lui est propice, cet arbuste peut atteindre jusqu'à 3 mètres de haut, et 2 mètres de large. Connu pour éloigner les moustiques, l'intense parfum frais et citronné de ses feuilles est apprécié en tisanes, infusions ou préparation de liqueurs. Même si les arbustes aiment pousser en pleine terre, la verveine citronnelle peut se cultiver en pot, de manière à la mettre à l'abri lors des intempéries plus rudes. Sa culture, en France, se fait surtout sur la côte Atlantiq
La laitue romaine

La laitue romaine

Les légumes en cuisine
Elle se reconnait entre mille, la « romaine » : jeunes feuilles dressées et spatulées, fortement cloquées, se creusant comme la paume d'une main  pour s'imbriquer en une pomme resserrée, plus ou moins grosse selon le cultivar, verte ou rouge. De fait, les « romaines » sont cultivées de longue date, répertoriées dans la nomenclature botanique comme « laitue à longues feuilles » (Lactuca sativa var. longifolia). Les romaines auraient vu le jour... à Chypre et un de leur avatar, non pommé, aurait déjà été cultivé dans l'Égypte des pharaons. Les formes que nous connaissons aujourd'hui sont enfants de la Renaissance. Leur introducteur en France ne serait rien moins que François Rabelais qui, selon, la chronique, en aurait expédié des graines d'Italie au milieu du XVIe siècle : « touchant les
L’aubergine et l’huile d’olive : une histoire d’amour

L’aubergine et l’huile d’olive : une histoire d’amour

Les légumes en cuisine
L'aubergine est la compagne estivale sombre et ténébreuse des tomates et des poivrons. Avicenne, le grand médecin arabe de l'an mille, la tenait responsable de toutes les maladies, de la lèpre au cancer en passant par l'épilepsie. Au XVIIIe siècle encore, elle était soupçonnée de faire verser ceux qui la consommaient dans la folie - d'où son appellation de « pomme des fous ». Elle était alors nommée « mélongine », du latin mala insana, « pomme (ou fruit) malsain(e) ». Et ce n'est pas fini ! Récemment encore, la presse lui a été intentée un procès inique pour les infimes traces de nicotine que ses fruits contiennent. Ce n'est pourtant pas sa faute ! Après tout, l'aubergine appartient, comme le très stigmatisé tabac (Nicotiana tabacum), à la funeste famille des Solanacées. Elle a d'ailleu
Connaissez-vous le concombre ?

Connaissez-vous le concombre ?

Les légumes en cuisine
Né en Asie du Nord-est où ses aïeuls poussent encore aujourd'hui du sud de la Chine au nord du Myanmar et à la Thaïlande, le concombre est connu des Chinois depuis 7 000 ans au moins. Les Romains lui prêtaient de nombreuses vertus, en particulier celle de stimuler l'intelligence (chez nous, le cornichon, qui n'est pourtant que le petit frère du concombre, qualifierait plutôt quelqu'un qui en est dépourvu). Stoïques, les Anglais le mangent en soupe et en sorbet en conservant leur flegme imperturbable. Cool as a cucumber - « aussi froid et impassible qu'un concombre » - y désigne d'ailleurs un individu maître de lui en toute circonstance. Quand cueillir le concombre ? C'est pendant tout l'été que vous pourrez cueillir ses fruits croquants et très désaltérants. Si ceux du commerce relèven
La tomate en cuisine

La tomate en cuisine

Les légumes en cuisine
Les tomates se dégustent à toutes les sauces, crues, nature, à la croque au sel, farcies d'une macédoine de légumes assaisonnée de mayonnaise, avec du fromage blanc aromatisé de diverses plantes condimentaires, en salade accompagné d'une vinaigrette (nos sucs gastriques ne détruisant pas la peau il vaut mieux les peler). On en fait du jus, bu comme boisson apéritive, particulièrement savoureux quand il est aromatisé de sel de céleri. Cuites, elles se goûtent farcies, sautées, braisées, en gratins, pizzas, potages ou en soufflés. Elles intègrent les ratatouilles, accompagnent les recettes de poissons et de crustacées, entrent dans la confection d'omelette. Elles se retrouvent au barbecue, piquées en brochettes. Leur utilisation en coulis est très ancienne. Quand récolter les tomates ? L
Le sucre des feuilles de stevia

Le sucre des feuilles de stevia

Les légumes en cuisine
Tous les noms usuels de la stevie (sucre en feuille, plante au sucre, plante au miel, plante qui sucre) font référence à l'étonnant pouvoir édulcorant d'une plante qui pousse naturellement en Uruguay, Paraguay, Brésil et nord du Mexique. Rien d'étonnant à cela : le pouvoir sucrant des steviodides (nom générique donné habituellement à l'ensemble des substances sucrantes de la stevia) est 300 fois supérieur à celui des sucres classiques. Au jardin, Stevia rebaudiana est une belle Astéracée de 50 à 70 cm de haut et largement ramifiée. Ses petites fleurs blanches très discrètes s'épanouissent en mini-grappes de la fin de l'été à l'automne mais n'évoluent qu'exceptionnellement en graines sous nos climats. Il faut d'ailleurs préférer au semis printanier une multiplication par bouture qui peut
Ces sacrés cornichons!…

Ces sacrés cornichons!…

Les légumes en cuisine
Les fruits de ces plantes herbacées rampantes ou grimpantes, pour peu qu'elles trouvent un support, n'ont pas bonne presse. Qui ne s'est jamais entendu proposer devant un bol de cornichons : « tiens, prends un petit frère! ». Un  sacré cornichon est, au mieux, un niais, au pire, un imbécile. Cependant « cornichon » n'est que le diminutif de « corne » ou « petite corniche » comme on disait jadis, simple allusion à la forme incurvée de son fruit. Quand cueillir les cornichons ? Si vous avez pris soin de choisir pour eux une exposition abritée et ensoleillée, leur récolte se fait pendant les fortes chaleurs de l'été. Dès l'apparition des premiers fruits, la cueillette devra même se faire très régulièrement, tous les deux jours, voire quotidiennement. Il ne faut en effet pas plus que quelq

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer