Auteur : admin

La pourriture des bourgeons sur le lilas due au Phytophtora syringae

La pourriture des bourgeons sur le lilas due au Phytophtora syringae

Questions Jardin
Je crains pour l'avenir de mon lilas variété "Katherine Havemeyer". Comme vous pouvez le constater sur la photo, l'écorce se fissure, éclate et finit par se détacher. J'ai déjà dû couper des branches sèches. J'ai soupçonné le chat qui aurait fait ses griffes, mais je ne l'ai jamais vu faire. Je pense donc à une maladie spécifique au lilas, d'autant plus que j'en ai vu d'autres qui avaient le même symptôme dans la région. Pouvez-vous m'en dire plus ? Il s'agit d'une affection assez problématique et qui est effectivement loin d'être une rareté sur les lilas, toutes variétés confondues ("Katherine Havemeyer" n'y est pas particulièrement sensible). Elle est parfois dénommée pourriture des bourgeons puisque les premiers symptômes qui se manifestent sur l'arbre sont en général le dessèchement
Le chénopode Bon-Henri, sauvage ou cultivé

Le chénopode Bon-Henri, sauvage ou cultivé

Connaissance des plantes
Estomaqué, le jardinier anglais William Robinson lors de son arrivée à Paris en 1867 ! Il enquêtait alors sur la production légumière vendue sur les marchés de la capitale. Le futur auteur de The Wild Garden (1870) et The English flower Garden (1883) témoigne avec enthousiasme de la fraîcheur et de l'étendue de la gamme proposée : « un perpétuel mois de mai ». Artichauts, cardons, pommes de terre (en nombreuses variétés, primeurs ou tardives), arroches rouges et blanches, cerfeuils tubéreux remplissaient à profusion les étals. Il s'attarda en particulier sur ce « légume réellement fin et délicieux », le chénopode Bon-Henri. Un chénopode qui n'était alors ni une originalité ni une nouveauté ! De longue date, les Suisses s'en servaient pour préparer une sorte de potage mélangé de lait et
La verveine des jardins, une plante médicinale et ornementale

La verveine des jardins, une plante médicinale et ornementale

Connaissance des plantes
La verveine des jardins est une plante considérée comme aromatique et ornementale. En effet, donnant de jolies petites fleurs blanches et violettes, elle peut se cultiver en pot ou en massif. Comment cultiver la verveine des jardins ? La verveine des jardins se cultive hors période de gel, c'est-à-dire du mois de septembre au printemps. Il faut veiller à ce qu'elle ne soit pas victime de gelées hivernales, car elle les supporte très mal. Lors des plantations, il est important de mélanger la terre du jardin avec du terreau spécial plantes fleuries ou du compost, afin qu'elle pousse dans de bonnes conditions, avec tous les éléments nutritifs nécessaires à son bon développement. Le sol doit être parfaitement drainé et léger, et elle se plaira mieux dans un lieu ensoleillé. Plus elle au
Comment fertiliser la terre de son jardin bio ?

Comment fertiliser la terre de son jardin bio ?

Questions Jardin
Le jardin bio : depuis quelques années, beaucoup de jardiniers reviennent à l'engrais bio pour entretenir leur jardin et faire pousser leurs légumes dans le potager. C'est au printemps qu'il faut penser à fertiliser. Parlons un peu de ce jardin bio qui vous fait tant rêver et que vous allez réaliser. Comment fertiliser bio ? Avant toute chose, si votre jardin est plus composé de mousse que d'herbe, il faut savoir que c'est dû à la composition de votre sol, sans doute acide et calcaire. Pour supprimer la mousse, rien de tel que de jeter un peu d'engrais au printemps et en été. Vers la fin du mois de septembre, vous pouvez aussi jeter un peu de chaux dans votre jardin afin d'enrichir le sol et d'obtenir une herbe bien verte par la suite. Vous pouvez aussi disperser les cendres de votr
La verveine citronnelle, un petit arbuste rempli d’arômes

La verveine citronnelle, un petit arbuste rempli d’arômes

Les légumes en cuisine
La verveine citronnelle ne demande pas beaucoup d'entretien. La placer au soleil, abritée du froid et des intempéries, et tout va bien. Elle pousse à merveille ! Son avantage ne réside pourtant pas là mais bien dans tous les bienfaits qu'elle apporte. La verveine citronnelle, un petit arbuste rempli d'arômes Lorsque le climat lui est propice, cet arbuste peut atteindre jusqu'à 3 mètres de haut, et 2 mètres de large. Connu pour éloigner les moustiques, l'intense parfum frais et citronné de ses feuilles est apprécié en tisanes, infusions ou préparation de liqueurs. Même si les arbustes aiment pousser en pleine terre, la verveine citronnelle peut se cultiver en pot, de manière à la mettre à l'abri lors des intempéries plus rudes. Sa culture, en France, se fait surtout sur la côte Atlantiq
La laitue romaine

La laitue romaine

Les légumes en cuisine
Elle se reconnait entre mille, la « romaine » : jeunes feuilles dressées et spatulées, fortement cloquées, se creusant comme la paume d'une main  pour s'imbriquer en une pomme resserrée, plus ou moins grosse selon le cultivar, verte ou rouge. De fait, les « romaines » sont cultivées de longue date, répertoriées dans la nomenclature botanique comme « laitue à longues feuilles » (Lactuca sativa var. longifolia). Les romaines auraient vu le jour... à Chypre et un de leur avatar, non pommé, aurait déjà été cultivé dans l'Égypte des pharaons. Les formes que nous connaissons aujourd'hui sont enfants de la Renaissance. Leur introducteur en France ne serait rien moins que François Rabelais qui, selon, la chronique, en aurait expédié des graines d'Italie au milieu du XVIe siècle : « touchant les
La consoude plante méconnue dévoile ses propriétés cachées

La consoude plante méconnue dévoile ses propriétés cachées

Connaissance des plantes
La consoude, la plante herbacée sauvage de la famille des borraginacées comme la bourrache et le myosotis, est bien connue pour ces vertus médicinales riches en : Calcium Vitamines  B 1 Fer et bien d'autres encore, la consoude tire son nom de sa capacité à consolider les fractures, entorses... Nous ne parlerons pas de ces vertus médicinales, mais de son utilisation au potager. La consoude est une plante que le jardinier affectionne particulièrement pour ces pouvoirs nutritifs et répulsifs contre les parasites du potager, et apporte les minéraux, les oligoéléments qui sont des éléments nécessaires aux plantes. La consoude favorisera la croissance et la fructification des plantes et légumes de votre jardin et peut être utilisée sur les plantes d'intérieur. La consoude mérit
Une jeune passiflore qui ne fleurit pas

Une jeune passiflore qui ne fleurit pas

Questions Jardin
J'ai acheté une passiflore caerulea à la foire aux plantes ce printemps. Je l'ai planté sous un avant toit, côté Est de la maison et je l'arrose régulièrement avec un engrais 20 20 20. Elle a bien grandi, s'est accrochée à son support. Elle a tout ce qu'il faut... mais elle ne fleuri pas ! Pourquoi ? C'est qu'il faut laisser aux enfants le temps de grandir !... La fleur n'est que le signe premier d'une fructification à venir, c'est-à-dire la manifestation d'un stade de maturité que, visiblement, votre passiflore n'a pas atteint. La floraison sera pour plus tard. Comme tous les végétaux jeunes, il grandit (et d'ailleurs vous l'y aidez : un fertilisant 20. 20. 20., même s'il équilibre les éléments phosphatés, potassiques et azotés, reste malgré tout un engrais énergique). Moins choyé
Le mildiou, les doryphores et les pommes de terre

Le mildiou, les doryphores et les pommes de terre

Questions Jardin
Mes pommes de terre ont subi une attaque de larves de doryphores. A force de persévérance, en les ramassant tous les jours, je les ai éliminés. Cependant, je me demande si les dégâts ne proviennent pas aussi du mildiou. Certaines feuilles ont en effet desséchées alors que les tiges se sont marquées de bandes brunes. Qu'en pensez-vous ? Les larves comme les adultes de doryphores se contentent de grignoter les feuilles. Au pire, une attaque importante entrainera un affaiblissement du plant, entrainant une diminution du rendement. C'est uniquement en cas de très forte infestation que les jeunes adultes s'attaquent aux tubercules eux-mêmes. Le ravageur lui-même est bien visible, tant à l'état larve (corps rouge orangé de 8 à 10 mm de long strié sur le côté de 2 rangées de petites plaques de
L’aubergine et l’huile d’olive : une histoire d’amour

L’aubergine et l’huile d’olive : une histoire d’amour

Les légumes en cuisine
L'aubergine est la compagne estivale sombre et ténébreuse des tomates et des poivrons. Avicenne, le grand médecin arabe de l'an mille, la tenait responsable de toutes les maladies, de la lèpre au cancer en passant par l'épilepsie. Au XVIIIe siècle encore, elle était soupçonnée de faire verser ceux qui la consommaient dans la folie - d'où son appellation de « pomme des fous ». Elle était alors nommée « mélongine », du latin mala insana, « pomme (ou fruit) malsain(e) ». Et ce n'est pas fini ! Récemment encore, la presse lui a été intentée un procès inique pour les infimes traces de nicotine que ses fruits contiennent. Ce n'est pourtant pas sa faute ! Après tout, l'aubergine appartient, comme le très stigmatisé tabac (Nicotiana tabacum), à la funeste famille des Solanacées. Elle a d'ailleu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer